Comment avancer et conclure sa thèse en se sentant entourée et confiante ?

 

 

Vous voulez finir votre thèse, mais vous commencez à douter de vos capacités et à avoir peur de ne pas y arriver ?

Ce que je vais partager avec vous a le pouvoir de changer votre vie de doctorante.

 

Ma solution n’est pas un catalogue de conseils de méthode, genre manuel, qu’on lit et qu’on a du mal ensuite à mettre en pratique.

Elle n’a rien à voir non plus  avec les formations proposées aux doctorants dans les Universités. 

Elle va au cœur de vos préoccupations, sans tabou, sans jargon. Elle est pragmatique. Elle vous permettra d'acquérir les compétences d'écriture scientifique, mais aussi les ressources psychoogiques nécessaires pour finir votre thèse

 

 

 

Ce message vous est destiné si vous êtes en cours de thèse (Sciences Humaines et Sociales, Droit, Littératures, et toute discipline demandant un engagement important dans la rédaction) et que vous rencontrez des difficultés de méthode, d’organisation, de motivation. Vous avez peur de perdre du temps. Vous sentez que votre confiance est en train de faiblir et que vous avez besoin de soutien. 

 

Ma solution répond aux problèmes rencontrés pendant la phase de rédaction de la thèse.

 

Ma solution ne vous conviendra pas si vous y recherchez une relecture et correction de votre thèse.

 

Par contre, elle fonctionnera même si vous avez peu de temps pour vous former.

 

NB : Pourquoi la page est-elle rédigée au féminin ? Parce qu'elle concerne une problématique pour laquelle ce sont surtout des doctorantes qui s'adressent à moi. Cependant, ma solution est aussi valable pour les hommes !

 

 

QUI SUIS-JE ? 

Je suis Emilie Doré, docteure en sociologie, formatrice auprès des jeunes chercheurs, auteure du blog www.reussirsathese.com.

J'ai soutenu une thèse en Sociologie à l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales à Paris, en 2009. J'ai d'abord commencé une carrière dans le monde académique avant de bifurquer vers la formation indépendante, plus adaptée à mon projet.

 

Depuis des années, en effet, j'aime écouter et aider les étudiants. J'étais du genre à passer mes notes à tous ceux qui en avaient besoin en amphi ! En doctorat, je me suis rendu compte à quel point les thésards sont isolés, et ne bénéficient pas d'une formation méthodologique efficace.

Beaucoup sont même en souffrance psychologique.

 

Après ma soutenance, j'ai aidé des amis à finir leur propre thèse, en les conseillant... ça m'a de plus en plus intéressée, et j'en ai fait mon métier. 

Je veux permettre aux doctorants d'accomplir leur mission, d'aller au bout de leur curiosité intellectuelle, tout en étant reconnu pour leurs efforts.

 

Surtout, je veux que la thèse soit pour eux un chemin d'affirmation personnelle.

 

Mon travail est pionnier dans le web francophone : à travers mes formations, j'ai élaboré une pédagogie claire et simple pour aider les doctorants à résoudre leurs problèmes de méthode, d'organisation, de motivation.

Aujourd'hui, j'ai accompagné des dizaines de doctorants de disciplines variées vers la réussite de leur thèse.

 

C'est forte de cette expérience que je vous propose aujourd'hui ma solution à vos problèmes de rédaction.

 

 

 

Pour comprendre comment cela a commencé, je veux vous raconter l'histoire d'Alice.

 

Quand Alice (prénom changé) me contacte la première fois, on est début 2016. Elle fait une thèse en anthropologie. Après un long terrain difficile, beaucoup de lectures, elle essaie d’écrire son texte : le problème, c’est qu’elle est complètement angoissée parce que le temps passe et qu’elle n’est plus sûre de pouvoir se réinscrire l’année suivante. Ça lui met beaucoup de pression. 

 

Et justement, la pression, elle ne peut plus la supporter parce que plusieurs événements ont miné sa confiance : des incidents sur son terrain, des remarques acerbes de son directeur, l’impression subjective de ne pas produire un texte de qualité, de ne pas lire assez… 

 

Bref, Alice est noyée sous le travail et sous les émotions négatives, avec tout ce qui s’ensuit : insomnie, isolement social, difficultés financières… Plus elle y pense, plus elle se dit qu’il faut absolument finir cette thèse, et plus elle le désire, plus elle stresse, moins elle y arrive.

 

Le plus surprenant, c’est qu’en parlant avec elle, je me rends compte qu’elle a vraiment de bonnes compétences. Elle a certes besoin de parler pour résoudre les inévitables accrocs de la rédaction, mais elle est tout à fait capable de terminer.

 

Seulement, elle ne le sait plus : elle a perdu confiance en ses capacités. La peur brouille sa perception. Elle est une jeune femme capable et intelligente, mais à cause du manque de confiance, elle est prise dans une spirale d’échec.

 

Je commence à accompagner Alice, et je l'invite à faire partie d'un petit groupe de 5 doctorantes que je retrouve en vidéo-conférence une fois par semaine.

 

Le tout premier Club Rédaction est né. Ce que je remarque vite, c'est que parler à d'autres doctorantes, venant d'autres horizons mais partageant les mêmes soucis, a une sorte d'effet "thérapeutique". On se soutient, on se conseille mutuellement. On n'a plus honte de parler de ses blocages.

 

Au fil des semaines, le Club permet à Alice de reconstruire la confiance en elle-même, de se reconnecter à ses capacités, de les développer. Elle n'est plus seule face à ses problèmes. Alors, bien sûr, il y a des hauts et des bas ; des moments d’euphorie, et des moments de découragements : mais quand on n’est plus seule, le découragement dure beaucoup moins longtemps !

 

En 2017, Alice soutient sa thèse et obtient la meilleure qualification. Le jury souligne la qualité de son travail de terrain et de son analyse, ainsi que la clarté d’exposition de son texte.

Quelle victoire !

 

J'ai ensuite travailler à systématiser les enseignements de cette expérience pour la rendre accessible au plus grand nombre.

 

 

Si vous rencontrez des difficultés avec votre thèse, votre première réaction est peut-être de penser que c’est de votre faute, que vous êtes nulle, que vous ne savez pas vous y prendre. Le retard pris par votre travail devient un échec personnel qui remet en cause l’image que vous avez de vous.

 

Il existe quelques fausses croyances bien répandues parmi les doctorants : 

 

"J'ai l'impression que tout le monde y arrive sauf moi ! "

Vous voyez que les textes des autres sont toujours meilleurs que les vôtres, que leurs questions sont plus intéressantes etc.

C’est une illusion. Je peux vous le dire d’expérience : en fait, la rédaction d’un travail de recherche, c’est dur pour tout le monde : mais chacun (y compris votre directeur !) écrit dans le secret de son bureau, sans avouer ses doutes et ses faiblesses aux autres.

 

"On peut apprendre tout seul, sur le tas"

Vous pensez que l'on devient chercheur tout seul, par le dévouement à la science, dans une sorte d’ascèse faite de sacrifice et de solitude…

 

En fait, il est possible d’apprendre la méthode de la recherche, à travers une transmission. On peut bénéficier de l’expérience des autres et ainsi avancer plus vite. Ça ne sert à rien de souffrir dans son coin.

Il est possible d’écrire sa thèse mieux, plus vite, et d’être plus convaincant, quand on brise la logique d’isolement.

 

La source de votre problème

 

Quand vous écrivez votre thèse, que vous êtes seule face à votre ordinateur ou votre cahier, vous n’avez pas de guide, pas d’exemple auquel vous raccrocher, et bien peu de gens avec qui échanger.

 

Votre directeur de thèse exige de voir un texte (un chapitre, une partie entière) avant de se prononcer et de donner des conseils. Il n’intervient pas sur le processus même d’écriture. Si vous lui dites que vous êtes perdue ou bloquée, il montrera plutôt de l’impatience ou de l’irritation.

 

La rédaction de thèse est un processus plein d’embûches : il faut trouver le temps d’écrire ; il faut arriver à organiser ses idées ; il faut surmonter ses peurs.

 

Tout cela demande une bonne dose de confiance, et la confiance a deux ailes : le regard bienveillant des autres, et la conscience d’avoir les compétences nécessaires.

 

Bien souvent, vous qui rédigez votre thèse, vous n’avez ni l’un ni l’autre : vous craignez l’évaluation et le regard critique du directeur ; et vous ne savez pas où trouver des conseils précis sur le processus même de rédaction.

 

Bref, vous êtes seule. Cet isolement est la base de votre problème.

 

 

Ce qu'il vous faut, c'est :

 

  • Un espace de dialogue bienveillant, privé, protégé où vous pouvez échanger avec des pairs 
  • Bénéficier de conseils à la carte selon les situations, donnés par une formatrice expérimentée.
  • Disposer d'une boîte à outils méthodologiques pour ne jamais être à court de ressources et vous former au fil de l'eau.
  • Et que tous ces services soient à distance, disponibles quand vous avez le temps

Ainsi, vous n'avez pas besoin de vous déplacer à l'Université, de consacrer un temps fou à vous former.

Vous n'avez pas à affronter le regard des autres personnes de votre labo.

 

Vous êtes libre.

 

 

J'ai créé la formule qui répond à ces besoins. 

 

Le club REDAC est un programme d’accompagnement qui permet aux doctorantes d’avancer et de conclure leur thèse en se sentant sereines et confiantes.

 

Le Club REDAC est un espace exclusif où vous apprendrez à devenir une doctorante confiante, consciente de ses compétences, capable d’achever un texte convaincant.

 

C’est la seule formule qui combine les cinq éléments indispensables pour avancer, REDAC comme Rythme - Ecriture - Disponibilité - Accompagnement - Cercle

 

RYTHME : le Club offre des rendez-vous réguliers (des points d’étape bi-mensuels) pour poser des objectifs et en faire le bilan. Ainsi vous gardez la motivation et vous vous organisez mieux, vous donnez du rythme à votre travail !

 

ECRITURE : L’écriture scientifique, ça s’apprend ! Des vidéos en libre-service sont à votre disposition 24h/24h, comme une boîte à outils dans laquelle piocher dès qu’une difficulté se présente. Ces vidéos contiennent des conseils pratiques de méthode de l’écriture scientifique et d’organisation quotidienne. Vous aurez enfin des réponses aux questions sur le processus d’écriture que vous n’osez pas poser à votre directeur /trice !

 

DISPONIBILITE : un doute soudain et envahissant ? Un creux de la vague ? Le groupe est là. Vous pouvez poser une question sur le groupe Facebook, lors du prochain atelier. Vous n’êtes plus seule !

 

ACCOMPAGNEMENT à la fois émotionnel et de méthode : en tant que coach des membres du Club, je veillerai à ce que vous puissiez surmonter les moments de découragement et je vous guiderai dans vos défis d’écriture. Vous avancez ainsi plus sûrement.

 

CERCLE : Vous faites partie d’un club ; cela passe par la possibilité de dialoguer parmi un cercle de doctorants. Au sein des ateliers en direct ou sur le groupe privé Facebook, les échanges vous permettent de comprendre que vous n’êtes pas seule et restaurent votre auto-estime.

 

 

 

 

Le Club REDAC est une formule par abonnement, résiliable à tout moment : dès le premier mois, vous avez accès à l’intégralité des services : ateliers points d’étape, groupe Facebook,  vidéos de formation à la carte etc.

 

Toutes les activités sont en ligne. Vous choisissez votre degré d'implication selon vos besoins. Le Club REDAC, ce sont les services suivants : 

 

Les « Points d’étape » sont des rendez-vous bimensuels, sous forme de séminaires en ligne et en direct. Le processus quotidien de l’écriture est décrypté pas à pas avec vos témoignages, vos bilans. C’est un moment privilégié pour se sentir guidée. 

 

Le Groupe Facebook est un groupe « secret » - non visible de l’extérieur-  où tous les messages ont un statut privé (ne s’affichent pas sur votre profil public). Je l’anime moi-même et vous pouvez dialoguer avec les autres membres, qui sont comme vous des doctorantes investies dans leur doctorat. Vous pouvez ouvrir des fils de discussion, commenter, dans une ambiance constructive et bienveillante.

 

Une plateforme de formation en ligne regroupe toutes les vidéos, disponibles 24h/24h, dont vous aurez besoin pour relever les défis de méthode de la rédaction de thèse. Vous y trouverez aussi des vidéos pour mieux vous organiser et des astuces pour mieux vous motiver. Vous prenez connaissance des vidéos à votre rythme. Un espace de commentaires vous permet de poser des questions et trouver des réponses !

 

Des ateliers sur des thématiques ponctuelles sont aussi régulièrement organisés.

 

"Oui mais... J'ai peur de m'engager dans ce processus, de perdre du temps"

Il n'y a pas d'engagement de votre part : l'abonnement est résiliable dès le premier mois. Vous restez toujours libre.

Par ailleurs, vous pouvez moduler votre participation aux ateliers selon le temps dont vous disposez.

Vous n'avez besoin que d'une bonne connexion à internet pour bénéficier immédiatement de tous les avantages du Club selon vos besoins.

 

"Je n'aime pas Facebook, et j'ai vu qu'il y avait un groupe Facebook dans le Club."

Effectivement, tous les membres du Club peuvent accéder au groupe privé. J'utilise Facebook pour cela car c'est simple et gratuit. Mais c'est une utilisation bien différente de celle que nous connaissons à travers notre profil public : dans un groupe privé les échanges sont ... privés (pas de données recueillies).  Ensuite, les discussions, échanges et ressources sont tous orientés vers la rédaction et ses défis. J'anime et je modère le groupe. Je garantis l'ambiance dénuée de compétition ou de polémiques inutiles. L'entraide est vraiment importante pour nous tous. Facebook est juste un outil, qui prend un sens différent selon ce qu'on en fait.

 

"Est-ce que je vais trouver ma place ? Je suis plutôt timide !"

Que vous soyez extravertie ou timide, plutôt écrit ou plutôt oral, vous trouverez le moyen de participer, de vous exprimer, et vous pourrez compter sur le soutien du groupe et sur mon soutien. Personne ne vous obligera à quoi que ce soit, toutes les activités sont sur la base du  volontariat.  Il y a différents canaux d'échange et vous trouverez celui qui vous convient : échange privé entre membres, échange sur le groupe facebook, échange de vive voix lors des ateliers, échange personnel avec moi lors des permanences skype. Si vous avez des doutes n'hésitez pas à m'écrire : emiliedore@reussirsathese.com

 

"Le paiement est-il sûr ? "

Je travaille avec Paypal et Stripe, deux grands noms de la sécurité sur Internet. Vous pouvez vous abonner via un compte Paypal ou en utilisant simplement votre carte bancaire. Dès que vous serez inscrite, vous recevrez un mail vous expliquant le fonctionnement du Club et un mail avec vos identifiants pour accéder tout de suite à la plateforme avec les vidéos de formation.

 

Le Club, c'est : 

 

  • Une formation en ligne complète sur l’écriture scientifique
  • Des coachings de groupe réguliers
  • Des ateliers thématiques
  • Les réponses précises d’une formatrice expérimentée à vos questions
  • Un groupe de soutien qui démultiplie les effets positifs de la formation

 

Pour 32 € par mois ! (Soit un peu plus de 1 euro par jour…pas même le prix d’un café  wink )

OU

Faites encore plus d'économies avec la formule trimestre :

79 € pour trois mois - avec garantie satisfait ou remboursé

 

Ce que m'a apporté ce groupe, c'est vraiment la sensation de ne pas être toute seule. Je crois que c'est LE gros point fort. Pour ma part, j'ai connu des difficultés relationnelles avec mon directeur de thèse, surtout en fin de thèse.
En constatant que les difficultés à rédiger et à se concentrer, la sensation de fouillis, mais aussi les phases d'enthousiasme sont le lot de tout doctorant, cela m'a aidé à relativiser, à finir dans les temps (trois ans pile poil) et à être satisfaite du résultat.

Marie

Docteure en Etudes Audiovisuelles

Le club ne m'a apporté que du plus. C'était très rassurant de vous savoir toujours là, pas très loin, de pouvoir rendre compte des mes avancées et difficultés. Emilie a explicité plein de choses que je n'avais jamais entendues si bien expliquées et compréhensibles.
Je suis certaine que grâce au club j'ai amélioré mes façons de travailler, que cela m'a rendu le travail de thèse moins pénible et même plus agréable.
 

Claire

Doctorante en Sociologie

Copyright 2019 - Emilie Doré - Tous droits réservés